Lucioles, le sale quart d'heure
Ce projet, réalisé en collaboration avec Trapier-Duporté dans le cadre du prix Pulsar, the open art prize, consiste en plusieurs mâts en métal dispersés dans l'espace. Un dispositif d'éclairage est situé en haut de chacun de ces mâts, il tourne sur lui-même à la recherche de spectateurs qu'il ébloui dés qu'il les détecte.



Being Collective
Internet des perruches
Being Collective est une expérience artistique menée sur 3 jours lors du workshop Behavioral Matter à l'ENSCI. Il s'agit d'une entreprise de désanthropocentrisation des technologies d'information. L'internet des perruches représente ce premier jet vers une symbiose entre humains, animaux, plantes et ordinateurs. (+)



Groupe des Objets Révolutionaires
G.O.R est un projet engagé avec Julie Brugier et Filipe Pais au sein duquel des objetrs abandonnés dans la rue sont revalorisés. Il s'agit, en se basant sur les recherches autour des objets à comportements, de doter des d"tritus d'une expression politique.(+)



Cosa Mentale
Cosa Mentale est un dispositif sonore connecté et invisible. Caché dans l'espace d'exposition (ici une usine industrielle), ce processus programmatique diffuse, par le biais d'une voix de synthèse, des descriptions lacunaires d'images situées sur internet. Ces images proviennent d'un fil d'actualité Facebook. De sa voix froide et métallique le programme énumère, dans un discours marqué par l'utilisation d'une anaphore (« il y a »), les éléments qui se situent dans les images.
À travers la répétition et le scandement, des paysages mentaux agissents au sein de l'imagination des spectateurs. Le dispositif étant invisible, le son s'impose comme matérialité et envahit l'espace qui lui est dédié. Les représentations qui sont produites n'existent qu'au sein de l'imagination des spectateurs, et ces derniers constituent alors les éléments d'une véritable réalisation de l'oeuvre.(+)



Apophénie
En psychiatrie, une apophénie définit une altération de la perception dans laquelle un individu va relier entre eux des éléments qui n’ont pas de rapports. Il va alors donner du sens à des données qui n’en ont pas.
Apophénie, c’est d’abord un bot Tinder : un programme qui a pour objectif de retrouver une personne particulière sur le service de rencontre qu'est Tinder. Il analyse, grâce à un algorithme de reconnaissance faciale, des peintures qui représentent Victorine Meurent, un modèle vivant qui fût peint par Manet, notamment dans Olympia et Le Déjeuner sur l’herbe.
C’est ce modèle qu’il va chercher sur Tinder en analysant tous les visages qu’il va détecter sur les profils qui lui seront proposés. De par son caractère froidement mathématique, Apophénie se trompe parfois, voit des visages là ou il n’y en a pas de la même manière que l’on peut reconnaitre un visage dans un nuage.



Toasters
Historiquement, le grille-pain est, exception faite de l'ordinateur, le premier objet connecté à internet en 1990. Toasters est un clin d'oeil à cet évènement et constitue un ensemble de cinq grilles-pains a ranchis de leur condition utilitaire. Désormais robots, ils frappent le sol au rythme d'impulsions traduisant la température qu'ils perçoivent et modèrent leurs battements à mesure que l'agitation des spectateurs augmente. Avec Toasters, le public est invité à une prendre part à une contre-interaction. Le calme et la discrétion des visiteurs, voire leur absence, fait émerger une chorégraphie toujours singulière de grilles pains autonomes.



Parasite
Parasite est un dispositif collectif de production lettriste. Un système de communication anonyme textuelle interne, accessible via un réseau WI-FI privé. Il permet à différentes personnes éparpillées dans un même lieu (d'exposition) d’échanger ensemble des informations.
Chaque phrase est modifiée en fonction de l’agencement des lettres dans la phrase. Les échanges prennent de nouveaux sens et se crée alors un mur de texte plus graphique que lisible, où se mélangent médium et le message. (+)



Téléversement + Neural Wax
Fruit d'une résidence à Ker Thiossane, Dakar, Sénégal, Téléversement + neural Wax est un processus de création faisant appel à de multiples participants. Des motifs, ornants des tissus wax très populaires en Afrique de l'Ouest, ont été photographiés et envoyés sur une plateforme sur laquelle des volontaires situés en France pouvaient rédiger une courte description de leur interprétation des images. À partir de ces textes et sans connaitre les tissus d'origine, d'autres volontaires, situés à Dakar, ont produits des dessins. Pour terminer, un algorithme de machine learning à été utilisé pour produire, à partir d'une photographie et du dessin correspondant, un troisième motif. Ce troisième motif à ensuite été imprimé sur un tissu, fermant ainsi la boucle. (+)



EXE-Voto
EXE-Voto est un ordinateur, un serveur web orné de représentations d'évènements de la religion chrétienne. Objet allégorique, il se veut être une relique ultra-moderne.
Quatre singularités de la tradition chrétienne sont représentées sur le boitier en bois et sont autant de métaphores des réseaux de communication :
 -Le miracle de la bilocation : La télé-présence
 -L'arbre de la connaissance, du bien et du mal : l'omniscience du cerveau collectif
 -La céphalophorie de Saint-Denis : l'externalisation de la mémoire
 -La tour de Babel (érigée) : la standardisation des languages par la machine.



Arspoetica
Conçu et réalisé avec la collaboration de Gaspar Nicoulaud, Arspoetica constitue une galerie d'images potentiellement infinie. Il s'agit en effet d'un programme qui crée arbitrairement des images abstraites ou figuratives et les affuble d'un nom et de dimensions, à la manière d'un tableau. (+)



De Pictura
À partir d’un mot qu’il pioche aléatoirement dans un dictionnaire enregistré, De Pictura télécharge une image sur le réseau internet et se charge de transposer en texte sa structure graphique. Il crée des instructions, indiquant à quel endroit d’une potentielle toile placer telle couleur jusqu’à la reconstruction totale de l’image en peinture, touche par touche.
Par une imprimante, le programme déverse inlassablement, feuille après feuille, les instructions qu’il génère, produisant un flux indéfini de peintures potentielles laissées à l’appréciation du spectateur. (+)



Haguenault pictures
Inspiré de l'édition "Haguenault peintures" de Yves Klein, "Haguenault pictures" consiste en une page web permettant à un utilisateur/spectateur d'effectuer une recherche d'images. A l'instar de Yves Klein, "Haguenault pictures" affiche à l'utilisateur des monochromes aléatoirement générés à partir d'images existantes sur internet. (+)